⚠ Audace & Discipline s’arrête pour le moment

Ce n’est pas que je n’ai plus la motivation.
Ce n’est pas que je n’ai plus le temps.
Ce n’est pas que je n’ai pas assez de lecteurs.

Mais voudriez-vous recevoir des conseils de quelqu’un qui ne les applique qu’à moitié ?

À 20 ans, j’avais annoncé à ma famille que je serais millionnaire à 30 ans.
J’avais annoncé à ma première copine que j’aurais bientôt les abdos saillants.

Mes 30 ans sont proches.
Pas le million.
Pas les abdos.

Je suis dans le top 10% des plus pauvres de France sur la base de mon patrimoine net et ma masse grasse a dépassé 18% cet été (il faut environ 13% pour avoir les abdos saillants).

C’est inacceptable.

Personne n’a de conseil à recevoir de moi. Pas lorsque j’habite dans un malheureux studio. Pas lorsque ma situation professionnelle est aussi floue. Pas lorsque j’ai un petit bide.

J’ai toujours eu la volonté d’aider et de partager, d’offrir du savoir utile, rare et facile à ingérer. Il y a un an, je rédigeais un article du fond du cœur sur ma vie à l’heure des confinements et des restrictions sanitaires.

J’aime bien cet article, mais il a une grosse vibe « Mark Manson », un auteur de développement personnel que j’apprécie mais que je ne souhaite pas devenir car je le trouve mélancolique et plus orienté sur l’acceptation de son sort que sur la progression et l’évolution.

Certaines phrases sonnent comme des coups de fouet :

  • Vous courrez dans toutes les directions comme un poulet sans tête et n’aboutissez absolument nulle part.
  • Vous préférez foirer volontairement un projet en y mettant le minimum d’effort pour pouvoir vous dire « ah, si je m’y étais consacré, ça aurait marché !« . Et cela vous rassure sur votre potentiel, alors tout va bien n’est-ce pas ?

Cet article est douloureux à relire car je suis depuis sorti de cette détresse. J’ai avancé et commencé à bâtir, je suis parti de la maison familiale, j’ai retrouvé une base solide. Cela montre que le chemin depuis décembre 2020 a été positif.

Mais la deadline fixée il y a 10 ans approche. Pour les abdos c’est jouable, pour le million un peu moins.

Tout ce qui compte, c’est d’arrêter de courir comme un poulet sans tête et d’arrêter de ne donner que 50% dans mes projets.

Je suis optimiste. En fait, je sais que j’aurai les résultats escomptés à partir du moment où je respecte ces deux principes.

J’ai pris goût à la cuisine et j’ai repris goût au sport. Professionnellement, je suis sur 5 projets différents à la fois, ce qui semble absurde. Sauf que les 5 sont liés d’une façon ou d’une autre, le tout a une logique et une dynamique.

Alors laissez-moi bosser. On fera le point dans 6 mois ou 1 an. Audace & Discipline se doit d’être un média de très haute qualité, c’est l’exigence que j’en ai. En attendant, les deux articles qui me restaient sur le grill ont été publiés dans leur jus, incomplets.

Merci à mes lecteurs. On se retrouvera avec de bonnes nouvelles.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s